Édouard Champoux

  Édouard  Champoux

Galerie (Cliquez sur les images pour visionner)

Biographie

Détenteur d'une maîtrise en sociologie (1973), Édouard Champoux a obtenu un baccalauréat en arts visuels de l'Université Laval en 2007, après une carrière de gestionnaire dans la Fonction publique et dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Dans son travail de création, Édouard Champoux explore comment l’humain transforme son environnement, la matière et la nature pour les organiser, les structurer, les architecturer et les habiter. Il recherche la trace de l’individualité et de l’intimité dans les organisations et les productions des collectivités. Il extrait la forme de l’informe dans le foisonnement de la matière et des événements. Il repère l’empreinte des activités humaines dans les paysages et les milieux de vie urbains.

Au moyen de la photographie, il documente comment l’humain crée des frontières physiques ou virtuelles pour préserver ses espaces d’intimité au sein d’espaces collectifs uniformisés. Il transpose sa perception en œuvres à caractère formel et structural, en intégrant souvent des éléments organiques comme métaphore de la vie. Il fouille également ses archives photographiques pour y trouver une façon de témoigner de notre Histoire.

Ainsi, inspiré d’objets familiers, d’édifices urbains ou de photos souvenirs, Édouard Champoux esquisse un Nouveau Monde en dessins, gravures, lithographies, montages photographiques et tableaux. Quoique l’humain soit généralement absent de ses peintures plus figuratives, celles-ci évoquent la vie quotidienne à l’arrière du décor. Parfois, dans un esprit surréaliste suscitant un questionnement de la représentation, il juxtapose paysages, objets ou personnages à des échelles différentes, ou encore il place l’objet représenté dans un espace visuel où les repères mer-terre-ciel se confondent.

En cours de création picturale, il demeure attentif aux accidents de parcours, qui peuvent entraîner des glissements ou des renversements de sens jusqu’à des coupures créatives radicales. Ainsi, sa peinture oscille entre la représentation figurative et l’abstraction formaliste, entre un caractère impressionniste ou surréaliste. Au moyen de techniques traditionnelles, il tente avec un langage esthétique contemporain de créer des objets, des univers visuels qui, seuls ou en dialogue, forment un tout cohérent et dynamique témoignant d’une recherche  de sens et d’humanité.

Au plan formel, il s’inspire des casse-tête de Serge Poliakoff (1900-1969), des champs colorés de Mark Rothko (1903-1970), des paysages abstraits de Nicolas de Staël (1914- 1955), des damiers de Sean Scully (1945 — ) ainsi que des compositions formalistes des Québécois Jean McEwen (1923-1999), Robert Wolfe (1935-2003) et David Sorensen (1937 —). En outre, de nouveaux réalistes comme Éric Fischl (1948 — ) et David Salle (1952 —), constituent des références additionnelles significatives. Cependant, pour appuyer et nourrir sa démarche, Édouard Champoux demeure ouvert à la diversité et à la richesse de la production artistique contemporaine.
 

Exposition

Formations

2007
Baccalauréat en arts plastiques, Université Laval, Québec

2005
Certificat en arts plastiques, Université Laval, Québec

1973
Maîtrise en sociologie, Université Laval, Québec

Autres formations

2000 à 2004
8 cours : dessin, aquarelle, peinture, photographie, histoire de l’art, Direction de la formation continue, Université Laval, Québec

1999
Printemps aquarelle avec Luigi Tiengo, Mimibourg, Highwater, Cantons-de-l’Est
Hiver aquarelle avec Vivian Gotheim, La Maison Jaune, Québec

Exposition individuelle

2002
Dépaysement, Bibliothèque Luc-Lacourcière de Beaumont

Expositions collectives avec jury

2015
Paysages contrastés, Bibliothèque Étienne-Parent, Québec

2011
Sous les charmes de Québec, La Clarté-Dieu, Québec

2009
Impulsion, Galerie Tzara, Québec

2007
État de surface, 13 étudiants au baccalauréat en arts plastiques, Pavillon Alphonse-Desjardins, Université Laval, Québec
Visite libre, exposition des finissants en arts visuels, Université Laval, Québec

2006
Banc d’essai 2e édition, Galerie des arts visuels, Université Laval, Québec
Les maux sans lettres, 10 étudiants au baccalauréat en arts plastiques, Pavillon Alphonse-Desjardins, Université Laval’ Québec

Expositions collectives sans jury

2017
Oeuvres choisies, L'espace contemporain galerie d'art, Québec
L'estivale 2017, L'espace contemporain galerie d'art, Québec
Territoires, avec Monique Adélaïde Boucher et Ève Laforge, L'espace contemporain galerie d'art, Québec

2016
Oeuvres choisies, L'espace contemporain galerie d'art, Québec
L'estivale 2016, L'espace contemporain galerie d'art, Québec

2015
Zones urbaines, L'espace contemporain galerie d'art, Québec

2014
6e Salon du printemps, Les ateliers Arago, Québec

2013
Zone de silence, La Clarté-Dieu, Québec
Gestes, L’espace contemporain galerie d’art, Québec
Rêveries, Club des diplômés de l’Université Laval, Québec
5e Salon du printemps, Les ateliers Arago, Québec

2012
4e Salon du printemps, Les ateliers Arago, Québec

2011
Un pied carré, un pied cube, Galerie Tzara, Québec
3e Salon du printemps, Les ateliers Arago, Québec

2010
MAX 36 x 36, Galerie Tzara, Québec
Salon du printemps 2010, Les ateliers Arago, Québec

2009
Jampack, Galerie Tzara, Québec
Salon du printemps de Québec, Les ateliers Arago, Québec

2008
Urbanité, L’espace contemporain galerie d’art, Québec

2006
Gravure et estampe, L’espace contemporain galerie d’art, Québec

2004
Duo avec Line Tremblay, chapelle de procession à Beaumont
Émergences, étudiants en peinture et techniques mixtes, Formation continue, Pavillon Alphonse-Desjardins, Université Laval, Québec

Expériences connexes

2002-2003-2004
organisateur du symposium de peinture Peindre à Beaumont

Galeries

2016 -
L'espace contemporain galerie d’art, 313 rue Saint-Jean, Québec

2010-
Galerie Art’chipel, 7 rue Saint-Louis, Lévis, Québec

Association professionnelle

Membre du RAAV