Paule ROYER

  Paule  ROYER

Galerie (Cliquez sur les images pour visionner)

Biographie

Coordonnées :

Atelier : 418-914-9240
Courriel : paule.royer@gmail.com

Née à Québec, Paule Royer s’intéresse depuis son enfance à différentes formes d’expression artistique : la musique, la céramique, l’art floral et la peinture chinoise.

Elle a d’abord étudié le piano, puis a accompagné des chansonniers à l’ère des boîtes à chansons au début des années 1960. Elle devient elle-même interprète, s’accompagne à la guitare et met en musique des poèmes de la peintre Marie Laberge, ainsi que des poèmes de Jean Royer.  Elle assure durant une semaine la 1re partie d’un récital de Sylvain Lelièvre à la boîte à chansons « Chez Clairette » à Montréal.

De 1973 à 1981, elle étudie la céramique à l’École de céramique Julien, à l’École Claude Laliberté, à l’Atelier Pauline Pelletier, ainsi que la porcelaine, qu’elle affectionne particulièrement,  avec la céramiste Madeleine Lesage.  Membre de la Corporation des Artisans de l’Ile d’Orléans, elle participe à plusieurs expositions collectives et elle réalise également des expositions solo.

De 1996 à 2005, elle s’adonne à la culture des fleurs qu’elle met sous presse et transforme ensuite en cartes, signets et cadres, travaillant avec des papiers faits main.  Ses œuvres sont particulièrement prisées des Japonais qui visitent l’Ile d’Orléans.

Depuis 2004, elle étudie la calligraphie et apprivoise l’art du pinceau chinois avec Maître Truong Chanh Trung, à l’UTAQ, Université Laval, Québec.   Sa passion dans la pratique de cet art plus que millénaire l’amène à découvrir le jeu de l’encre sur différentes variétés de papiers, ainsi que sur le coton, le lin et la soie. Depuis quelqus années, elle exploite la réaction de l'encre avec différents médiums, ce qui donne un résultat novateur à ses oeuvres. La musique l’accompagne toujours dans ses créations.

Démarche artistique

L’art a toujours fait partie de sa vie.  Après la musique, la céramique, la porcelaine et l’art floral, Paule Royer découvre, depuis près de quinze ans, les secrets du pinceau chinois avec Maître Truong Chanh Trung.

Une fois la technique acquise, quel plaisir de se laisser guider et de découvrir la poésie de l’encre.  La pratique de cet art appelle à l’écoute de soi, pour développer une spontanéité mais aussi une force qui traduisent ses sentiments du moment.  La beauté de cet art, c’est qu’il réserve son mystère.  Elle aime explorer le jeu de l’encre sur différents papiers et aussi sur du lin, du coton, et de la soie.  Ses nombreuses lectures font qu’elle se sent imprégnée de la Chine et de sa culture.  D’où l’origine de ses œuvres : de l’encre vivante surgissent les mouvements d’un paysage intérieur

Paule Royer considère que sa démarche artistique en est une de continuité des différentes disciplines qui ont ponctué sa vie d’artiste.
 

Exposition

Expositions collectives

2017
Touches aquatiques, L'espace contemporain galerie d'art, Québec

2016
Un univers aux mille nuances, L'espace Galerie de la Clarté-Dieu, Québec
Encre et calligraphie, Galerie L'Articho, Québec

2010
Collectif en Arts Visuels, UTAQ, pavillon Alphonse-Desjardins, Université Laval, Québec

Expositions des élèves de Maître Truong Chanh Trung

2018  -  D'encre et de lumière
2017  -  Les voies de l'encre
2016  -  La danse de l'encre
2015  -  Au gré de l’encre
2014  -  Poésie de l’encre
2013  -  L’art du trait
2012  -  D’eau, d’encre et de papier
2011  -  Le souffle du geste
2010  -  Le jeu de l’encre
2009  -  Fous de l’encre
2007  -  Plaisir de l’encre
2006  -  L’impression de l’encre
2005  -  La magie de l’encre
2004  -  L’âme de l’encre

Exposition en trio

2015
“L’encre vivante”,  L’espace contemporain galerie d’art, Québec

Illustrations de couverture et d'intérieur des publications de Jean Royer aux Écrits des Forges et aux Éditions du Noroît :

Des âges solitaires, 2008; Le lien de la terre, 2010; Poèmes de l’écoute, 2011; L’arbre du veilleur, Aspects de la poésie, essai, avec des encres originales, 2013;  La voix antérieure.  Paysages et poétiques, essai, 2014; La fêlure, la quête.  Notes sur la poésie, 2015.